ZEVS S’EXPOSE A LA VITRINE AM

Evènements - -

Prolongement naturel de l’agence d’art contemporain l’Art en direct et de sa conception de l’art comme outil de communication pour les entreprises, La vitrine am se concentre sur les relations passionnantes et multiples qu’entretiennent l’art et les marques, en leur offrant un territoire d’expression unique. Véritable réceptacle de la rencontre entre l’artiste et l’entreprise, le lieu est servi par une programmation éclectique et évolutive.

Apple Zevs

Pour sa huitième expérience, La vitrine am invite l’une des figures majeures de l’art urbain international, ZEVS. Christophe Aghirre Schwarz est en né 1977. Artiste urbain  français, il est connu depuis les années 1990 pour ses diverses œuvres dans la ville de Paris. Le pseudonyme de ZEVS  a été choisi en « hommage » au nom du RER A ZEUS, qui faillit l’écraser en 1992 alors qu’il réalisait un graffiti. Une interprétation complémentaire fait du pseudonyme un acronyme: Zone d’Expérimentation Visuelle et Sonore.

ZEVS

À la fin des années 1990, il forme avec Space Invader, un mini collectif, les @nonymous. Ils envahissent ensemble la ville de Montpellier en août 1999. Aux mosaïques de son partenaire, Zevs répond par des « surlignages » (le mot est d’Alain Milon) d’abord en bombant une manière de blason-monogramme (un nuage orageux dont deux éclairs jaillissent où se lisent le Z, le E, le V et le S) puis en silhouettant au sol d’un trait argenté les ombres d’éléments du mobilier urbain. travaille à Paris et Berlin.

L’exposition  RETROVIZEVRS questionne un nouvel aspect de la relation entre l’art et les marques. Entre amour et haine, les marques n’ont-elles pas besoin de l’artiste pour les confronter, les déstabiliser et leur permettre parfois de se renouveler ? A l’inverse, les marques peuvent-elles être un moteur de création pour l’artiste ? 

ZEVS Mcdo

L’artiste, parfois craint ou critiqué par les marques, entretient un rapport ambigu et presque passionnel avec celles-ci. Elles sont au coeur de sa démarche artistique, maltraitées et détournée. ZEVS est probablement le premier artiste issu du graffiti à avoir conceptualisé et intellectualisé l’action même du vandalisme et ainsi à l’avoir élevé au rang de l’art contemporain. Des trottoirs de la ville aux murs des galeries, il interagit avec les signes urbains et les codes de la consommation, il interroge l’espace public, l’art et son rapport avec la société. Depuis 2005, il s’attaque à la fonction symbolique du logo, qu’il flashe, liquide ou kidnappe. Conscient du pouvoir attractif de la publicité qu’il détourne à son profit, il l’interroge et l’utilise comme support d’expression. 

ZEVS Louis Vuitton

Partager cet article :

Laisser un commentaire