Y galerie: l’art contemporain se met au virtuel

Evènements - -

{Le concept de cette galerie est simple : elle n’existe pas. Pas au sens physique en tout cas puisque c’est une galerie virtuelle menée par un passionné d’art contemporain qui croit dur comme fer aux possibilités engendrées par internet pour se faire connaître. On ne peut s’empêcher d’approuver !}

 

Créée par Yann VILLAIN et ouverte en septembre 2014 à Boulogne-Billancourt, la Y Galerie est née d’une volonté de promouvoir de jeunes artistes de la scène contemporaine en privilégiant la visibilité sur Internet.

Son créateur est parti d’un constat simple : après 20 ans d’expérience en galerie, il a pu se rendre compte qu’aujourd’hui, de nombreux amateurs d’art sont plus enclins à visiter les galeries virtuelles qu’à parcourir toutes les rues de Paris à la recherche de nouveaux talents.

 

 

{Concepteur d’événements insolites}

Pour les amateurs d’art frustrés de cette virtualité, la Y galerie organise très régulièrement des expositions temporaires et des événements dans des lieux insolites adaptés à chacun des artistes, les mettant ainsi en valeur bien mieux que ne pourrait le faire une galerie traditionnelle.

 

Un panda à NY par Christophe Catelain

Un panda à NY par Christophe Catelain

{Promoteur de jeunes talents}

Délestée des obligations quotidiennes d’une galerie devant gérer son espace physique, la Y galerie consacre tout son temps à promouvoir ses artistes, via les organisateurs des plus grands salons, les ventes aux enchères, la presse, les institutions culturelles.

Sa newsletter permet de se tenir au courant des dernières actualités de la galerie et des événements à venir. Les artistes qu’elle défend, tels que Jakè ou Christophe Catelain, représentent la diversité des courants qui caractérise l’art contemporain : street-art, photographie, sculptures,…

Partager cet article :

1 Commentaire


frank van Wilder

Publié le 12 mai 2015, 16h03

Tant que l’art n’est pas virtuel c’est bon.
Amitié,
Frank

Laisser un commentaire