Que faire ce week-end ? les expositions à ne pas rater

Evènements - -

Qui dit nouvelle année dit nouvelles expositions. 2017 apportera son lot d’expositions exceptionnelles mais en attendant, l’équipe Artpser vous propose pour le week-end à venir une sélection d’expositions sur Paris ou en province qui se terminent courant janvier. Si vous les avez ratées en 2016, ne les manquez pas en 2017 !

 

 

A PARIS

 

BEN AU MUSEE MAILLOL

 

BEN-AU-MUSEE-MAILLOL ARTSPER

 

Si vous avez envie de voir les oeuvres d’un grand nom de l’art contemporain, c’est au Musée Maillol qu’il faut vous rendre ce week-end. En effet, on ne présente plus l’artiste Ben Vauthier. Pourtant, « Tout est art ? » constitue sa première rétrospective d’envergure en France. Elle est également la première exposition du Musée Maillol suite à sa réouverture en 2016. L’équipe Artsper vous la conseille pour deux raisons : le côté irréductiblement provocateur de Ben, lui-même commissaire d’une partie de l’exposition, et la présence de ses toutes dernières créations !

Fin de l’exposition le 15 janvier 2017

Où ? 59-61 Rue de Grenelle, 75007

 

 

« IMAGES ET MOTS DEPUIS MAGRITTE » AU CENTRE WALLONIE-BRUXELLES

 

Magritte ARTSPER

 

Pour les amoureux des mots, le Centre Wallonie-Bruxelles propose une exposition au croisement de l’art contemporain et du langage. L’art moderne et l’art contemporain ont vu naître une réflexion particulière entre mots, signification et œuvres d’art. Magritte en a été l’un des exemples les plus marquants, et son œuvre ne peut être comprise sans son rapport avec la poésie surréaliste. On pense tout de suite à sa célèbre toile La trahison des images sur laquelle est inscrit « Je ne suis pas une pipe ». Avec cette exposition, le Centre Wallonie-Bruxelles nous invite à découvrir cette recherche artistique autour de l’œuvre de 28 artistes, un bon complément à l’exposition « Magritte, la trahison des images » proposée par le Centre Pompidou.  

Fin de l’exposition le 29 janvier 2017

Où ? 127-129 Rue Saint-Martin, 75004

 

 

JIANG DAHAI AU MUSEE GUIMET

 

 

Jiang Dahai musée guimet artsper

 

Se rendre au quatrième étage du musée Guimet pour admirer les œuvres de l’artiste chinois Jiang Dahai sera l’occasion d’une visite courte et reposante, pour commencer 2017 en douceur. Six de ses œuvres y sont exposées dans un espace circulaire et enveloppant. Dans ce cadre, Jiang Dahai explore et s’approprie les motifs de la brume et du nuage, invitant le visiteur à la méditation. Le plus ? L’exposition est gratuite.

Fin de l’exposition le 6 février 2017

Où ? 6 place d’Iéna, 75116

 

 

AILLEURS EN FRANCE

 

 

GRENOBLE. KANDINSKY, « LES ANNEES PARISIENNES, 1933-1944 »

 

Vassily-Kandinsky- artsper

 

Les années parisiennes correspondent à la dernière phase de création de Vassily Kandinsky, inventeur de l’art abstrait. Parmi les expositions consacrées à l’artiste, les expositions uniquement dédiées à cette période sont rares (la dernière remonte à 1972 !), d’où l’intérêt de ne pas rater celle proposée par le Musée de Grenoble. En outre, les œuvres présentées proviennent à la fois du Centre Pompidou et d’autres institutions internationales prestigieuses : une raison de plus d’aller admirer le travail de ce maître de l’art moderne.

Fin de l’exposition le 29 janvier 2017

Où ? 5 place Lavalette, 38000 Grenoble

 

 

ARLES. « MON CHER… » URS FISCHER A LA FONDATION VAN GOGH

 

URS FISCHER ARTSPER

 

Pour cette exposition des œuvres d’Urs Fischer postérieures à 2013, on peut sans l’ombre d’un doute parler de démesure ! L’ensemble des espaces d’exposition de la Fondation Van Gogh y est consacré et une installation, MELODRAMA, occupe un espace de… 400 mètres carrés. La diversité des formats et des media d’expressions de l’artiste en font également une exposition immanquable. Au détour d’une salle, vous découvrirez même un tableau de Van Gogh, Sous-bois, prêt annuel du Musée Van Gogh d’Amsterdam.

Fin de l’exposition le 29 janvier 2017

Où ? 35 ter, rue du Docteur-Fanton, 13200 Arles.

 

 

LYON. « STIGMATA », JAN FABRE AU MAC LYON

 

JAN FABRE ARTSPER

 

Le défi relevé par le MAC Lyon est de taille : exposer la performance. A travers l’œuvre prolifique de l’artiste Jan Fabre en la matière, l’exposition réussit à reconstituer le processus créatif de la performance à travers des croquis, des objets et des maquettes, qui viennent éclairer les performances finales projetées sur écrans. Une façon de comprendre et de découvrir des événements éphémères auxquels il n’est pas toujours facile d’assister.

Fin de l’exposition le 15 janvier 2017

Où ? 81 quai Charles de Gaulle 69006 Lyon

 

Partager cet article :

Laisser un commentaire