LES 5 EXPOSITIONS INCONTOURNABLES DE FEVRIER

Evènements - -

 

Après la déferlante d’expositions de décembre-janvier, Février vous réserve sa part d’expositions captivantes ! Artsper, en partenariat avec ParisBouge, vous fait une sélection des 5 expositions à ne manquer sous aucun prétexte en Février.

{Richard Serra – Gagosian Paris}

du 28 Janvier au 2 Avril 2016

richard serra
©Richard Serra. Photography by Zarko Vijatovic. Courtesy Gagosian Gallery.

L’illustre galerie Gagosian Paris présente « Ramble Drawings », exposition de Richard Serra. Après un grand succès à Gagosian New York en septembre 2015, la galerie de la rue de Ponthieu exposera un tout nouvel ensemble d’œuvres. Richard Serra est connu en France comme l’un des figures de proue de l’art contemporain international. En 2006, il avait construit un énorme labyrinthe fait à partir d’énormes plaques et rouleaux d’acier au MoMA. En 2008, il crée une énorme installation pour le Monumenta au grand palais (Paris). Cette exposition au Gagosian montre une seconde facette de l’artiste. S’il est considéré comme le plus grand sculpteur vivant, l’artiste estime qu’il existe dans l’art contemporain une « insoutenable légéreté ». Ses dessins n’illustrent pas ses sculptures et représentent un pan complètement autonome de son travail. Les dessins de « Ramble Drawings » ressemblent à des fissures. En enduisant une feuille d’un mélange de cire et d’encre, puis en la superposant à une autre, l’artiste crée des points de pression. C’est ainsi que le dessin apparaît, constitué d’une seule ligne, à la manière d’une calligraphie japonaise.

 

{Archéologie des sens – Le CentQuatre}

du 13 Février au 30 Avril 2016

Capture d’écran 2016-01-29 à 11.25.59

©Hicham Berrada, Mesk-ellil, 2015, Courtesy de l’artiste et kamel mennour, Paris

Sous le titre « Matérialité de l’Invisible, l’archéologie des sens », le Centquatre expose des artistes émergents en résidence aux côtés de noms plus confirmés, voire très connus à l’international. Agapanthe (Konné & Mulliez), Ali Cherri, Miranda Creswell, Nathalie Joffre et Julie Ramage figureront avec Hicham Berrada, Anish Kapoor, Johann Le Guillerm, Ronny Trocker, Schindler et Eric Arnal Burtschy.L’exposition mélange les genres : sculpture, installations, photographie, vidéo, dessin et performance seront présents, de quoi satisfaire tous les goûts. Ces artistes dressent une cartographie de leur histoire, personnelle et rattachée en même temps à un contexte culturel particulier. En narrant ces histoires de manière « invisible », les artistes ont à cœur de nous communiquer une envie de connexion universelle à travers une infinité de sensations provoquées par la diversité de leurs médiums.

 

{Hélèna Almeida – Jeu de Paume}

du 09 Février au 22 Mai 2016

Almeida_12

©Helena Almeida, Pintura habitada [Peinture habitée]1976, Courtesy of Jeu de Paume
 Helena Almeida est l’une des plus grandes artistes contemporaines portugaises. Méconnue en France, elle s’est imposée à l’international comme l’une des figures majeures de la performance et de l’art conceptuel dès les années 1970.

L’exposition « Corpus » est presque une rétrospection de son œuvre, puisqu’elle présente un ensemble d’œuvres sur différentes périodes de créations et différents supports -—  peinture, photographie, vidéo et dessin — réalisées par l’artiste depuis les années soixante.

« Comme si je ne cessais d’affirmer constamment : ma peinture est mon corps, mon œuvre est mon corps ». Détestant la limite de la peinture où le peintre est toujours séparé de l’œuvre, Hélèna s’adonne à la photographie et utilise son corps pour ne faire plus qu’un avec sa création. Une œuvre métaphorique, emplie de poésie.

 

{Fête du graphisme – Cité internationale des arts}

du 6 janvier au 16 février 2016

AFF-IM-TXT_A5_HD

©Courtesy of Fête du Graphisme

La 3ème édition 2016 de la Fête du graphisme, consacrée à cette discipline sous toutes ses formes. Elle cherche à mettre en avant la richesse et la pluralité du graphisme mais également les secteurs économiques qui y sont associés. Cet événement invite à réfléchir à l’importance du graphisme et son omniprésence dans notre vie quotidienne à travers une programmation très riche et quatre expositions :

« Graphisme des antipodes » : Portrait de deux capitales, Stockholm et Buenos Aires dans une célébration joyeuse de deux contraires enfin réunis.

« Utopies et réalités #2. Les intrépides » : Exposition des Pays-Bas, d’Allemagne, de Pologne et de Russie.

« Graphisme, rock et cinéma » : Sélection de supports aussi divers que les affiches, pochettes de vinyles, magazines, etc., retraçant la représentation graphique du cinéma inspiré par le rock.

« Alliances françaises. « Rendez-vous à…» : Exposition célébrant la diversité culturelle pour une mondialisation à visage humain.

 

{Ugo Mulas – Fondation Henri-Cartier Bresson}

du 15 janvier au 24 avril 2016

Capture d’écran 2016-01-29 à 11.30.15

©Ugo Mulas, ‘Andy Warhol, Philip Fagan and Gerard Malanga, New York’, 1964, courtesy of Galleria Lia Rumma

Peu connu en France, Ugo Mulas est une grande figure de la photographie en Italie. A partir de 1954, il a été photographe officiel de la Biennale de Venise, documentant les revers de la scène artistique italienne et new-yorkaise des années 60. Au cours de sa documentation, Mulas devient lui-même acteur  de l’histoire de l’art. Cette exposition à la Fondation Henri Cartier-Bresson met en scène les célèbres images de son ouvrage ‘La Fotographia’, devenu mythique. Une soixantaine de tirages noir et blanc d’époque où l’on découvre les grands nom de l’art contemporain en pleine création: Calder, Duchamp, Warhol, Jasper Johns, Giacometti… Une mise en abîme de l’art!

Retrouvez toutes les expositions à Paris sur ParisBouge.com

Partager cet article :

Laisser un commentaire