Le Mois de la Photo : nos coups de coeur

Evènements - -

« Photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’oeil et le coeur », clamait  Henri Cartier-Bresson.

Le mois d’avril consacre la photographie, avec le « Mois de la Photo du Grand Paris », en affichant pas moins de 96 expositions en Ile-de-France. Supervisé par François Hébel, ancien directeur des Rencontres d’Arles et de Magnum Photos, ces expositions mettent en lumière le caractère composite de la photographie : portraits, paysages, photographie de rue, photographie comme matériau… Artsper vous sélectionne ses coups de coeur.

 

#1 PARCOURS FOTOFEVER

fotofever

© Johann Fournier, Hématomes sur coquelicots. courtesy Jean Louis Ramand – Noorforart Contemporary

Fotofever, qui organise une foire dédiée à la jeune création photographique au Carrousel du Louvre depuis 2011, poursuit sa mission de découverte des talents émergents et d’initiation à la collection avec un nouvel événement : un parcours dans 8 galeries à Paris et Boulogne-Billancourt.
L’événement propose une nocturne jeudi 20 avril, des visites guidés (gratuites) dans chaque galerie, un guide-dépliant avec des conseils pratiques pour collectionner et un programme dédié pour les 7-12 ans et leurs parents !
fotofever incite ainsi, selon la fondatrice, le public « à franchir le seuil des galeries et à valoriser leur rôle d’accompagnement et d’initiation à la collection ».

 

Quand ? 20 avril – 1 mai 2017
Où ? 8 galeries à Paris : Courcelles Art Contemporain, Galerie Charron, Galerie Jean Louis Ramand – Noorforart Contemporary, Galerie Lacroix, Roche Bobois Paris 14, Ségolène Brosette Galerie, The Chata Gallery, VOZ’ Galerie.

 

#2 Hommage à Claude Lévi-Strauss – Pierre de Vallombreuse

72-dpi-Pierre-de-Vallombreuse-Peuple-Jharia-India-jeune-fille-en-pleurs-2005-620x388

© Pierre de Vallombreuse

Pierre de Vallombreuse, le photographe, a révélé sciemment toute la diversité du monde en explorant plus de quarante contrées sur une trentaine d’années. Il fait appel à notre responsabilité en tant que spectateur sur les réalités cruciales de notre époque, comme les génocides, les guerres, les pénuries alimentaires, les idéologies, le désastre écologique… L’héritage de Claude Lévi-Strauss plane sur ces clichés en interrogeant la notion et la construction du « barbare ».

Où ? Galerie Hegoa, 16 Rue de Beaune, 75007 Paris
Quand ? 31/03/2017 – 29/04/2017

 

#3 SPACE ODDITY

Station-VI1-1200x942

    Station VI © Noémie Goudal, Courtesy Noémie Goudal / Edel Assanti / Les filles du calvaire

Après avoir servi le titre d’un morceau de David Bowie et un film de Stanley Kubrick, Space Oddity envahit un nouvel espace, celui de l’exposition, au Mac Créteil et à la galerie Plateforme (XXème). Les représentations fantasmagoriques, abstraites ou allégories du futur et de l’espace, sont traitées avec acuité. Ébrécher des lignes de fuite, entrevoir des utopies, soulever des illusions… tel est le pari audacieux de ces artistes. Les photographes Thierry Cohen, Marina Gadonneix, Nicolas Moulin, Vincent Fournier, et d’autres, manifestent une singularité à suivre de près sur la ligne du futur du monde l’art.

Où?  Maison des Arts de Créteil, 1 Place Salvador Allende, 94000 Créteil
& Galerie Plateforme, 73 Rue des Haies, 75020 Paris
Quand ? 07/04/2017 – 13/05/2017

 

#4 HENRI CARTIER-BRESSON – IMAGES A LA SAUVETTE

002-Images-à-la-Sauvette-Seville-Spain-1933-©-Henri-Cartier-BressonMagnum-Photos-728x490

     Henri Cartier-Bresson, Images à la Sauvette (Verve, 1952), p. 27-28, Seville, Espagne, 1933 © Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos

« Les magazines finissent par faire des cornets à frites. Les livres demeurent », selon Henri Cartier-Bresson.

La Fondation ouvre un livre mythique, une « bible pour les photographies » selon les mots de Robert Capa. L’ouvrage est le fruit du célèbre éditeur d’art, Tériade, peintre en plein essor, Matisse, et de deux éditeurs américains, Simon and Schuster. Le caractère novateur de cet ouvrage réside à travers l’impact des images associées aux textes du photographe. A noter, l’empreinte traditionnelle de Cartier Bresson, alliance de connotation intimiste, documentaire et bain de lumière qui n’est pas sans rappeler le climat des romans d’Albert Camus.

Où ? Fondation Henri Cartier-Bresson, 2, Impasse Lebouis, 75014 Paris
Quand ? 11 janvier au 23 avril 2017

 

#5 REVENIR, RENDRE, RETOURNER : AGENCE VII

The surviving residents of a village pray in a mosque, the only standing structure of a city completely decimated by the 2004 Indian Ocean tsunami which hit Aceh, Indonesia.

© John Stanmeyer

Le 15ème anniversaire de l’agence VII se célèbre aux côtés des plus grands photojournalistes du monde, exposés sur deux sites: Cosmos Galerie et Central DUPON. Sept photographes de renom convergent vers une même dénonciation à travers leurs objectifs : mettre en lumière les injustices subies par les hommes des pays en conflits. En toile de fond, la guerre en Afghanistan et en Irak, pour révéler un vrai visage, sans obscurcir l’esthétisme de ces clichés. L’engagement au service de l’humain prône.

Où? Cosmos Galerie, 56 boulevard de la Tour-Maubourg, 75007, Paris et Central DUPON Images, 74 Rue Joseph de Maistre, 75018 Paris
Quand? 04/04/2017 – 12/05/2017

 

#6 GÉOMÉTRIE DANS L’ESPACE – TOPOGRAPHIE DE L’ART

Aki-Lumi-Architectural Nature_no.2_s.23b7437f7d6ed8f6d6cfb84f01336419

Aki Lumi, “Architectural nature n°9”, Encre pigment sur papier d’art , photographie baryté, peinture acrylique, 60 x 50cm, 2016. Courtesy de l’artiste et galerie Françoise Paviot. – Topographie de l’Art

La géométrie envahit l’espace et parvient à se réconcilier avec le sensible, la méditation et même la réflexion sous le joug de la commissaire Françoise Paviot. Des nœuds de relation entre surface et volume, ombre et lumière, naturel et construit s’immiscent.
Les représentations mathématiques de Platon se conjuguent à l’art contemporain. Des œuvres modernes s’associent également à cette notion, comme les équations shakespeariennes de Man Ray, la Glissière de Marcel Duchamp… Dans l’esprit Pascalien, la géométrie s’infiltre au centre des théories philosophiques et esthétiques.

Où ? Topographie de l’Art, 15 rue de Thorigny, 75003 Paris
Quand ? 29 mars au 14 juin 2017

 

#7 Quatre vingt treize plus que jamais – ALAIN WILLAUME & BERTRAND MEUNIER (COLLECTIF TENDANCE FLOUE)

BME_000036350022_-2-900x597

© Bertrand Meunier / Tendance Floue

Sans utopisme mais sans concession non plus, Bertrand Meunier et Alain Willaume, présentent un visage hybride et complexe, non dénué de poésie du 93. Arpentant à pied le département, le duo d’artistes abordent des passants dans la rue pour saisir la quintessence de ces quartiers. Loin des préjugés et des fantasmes, le masque moulé par les médias tombe et exhibe des valeurs occultées.

Où ? Centre culturel André Malraux – La Capsule, 10 Avenue Francis de Pressensé, Le Bourget
Quand ? 30/03/2017 – 03/06/2017

 

#8 Libertés inconditionnelles – Estelle Lagarde

06_estellelagarde_presse-900x720

Estelle Lagarde, Lundi matin, série Lundi matin
© Estelle Lagarde / Agence révélateur

Des photographies flirtant avec le surréalisme dénoncent la notion d’enfermement propre à la vie moderne. Dans le sillage de Michel Foucault, la photographe Estelle Lagarde pointe du doigt l’histoire politique des corps, à la fois physique et psychique, sous un humour caustique et une visée sociologique. En y intégrant des effets optiques, elle tisse le lien entre les histoires qui hantent, le présent de l’enfermement et ses effets néfastes sur l’avenir.

Où ? Pôle culturel Anis-Gras Le lieu de l’autre, 55 avenue Laplace, 94110 Arcueil
Quand ? 11 avril au 5 mai 2017

Partager cet article :

Laisser un commentaire