ARTSPER & PHILIPS LANCENT LEUR PRIX D’ART CONTEMPORAIN AU PALAIS DE TOKYO

Evènements - -

Artsper lance son premier prix d’art contemporain avec Philips au Palais de Tokyo. Le jeudi 2 Avril, Philips, acteur de la santé des français et Artsper, premier site de vente d’art en ligne du marché européen s’unissent le temps d’une soirée pour un évènement placé sous le signe de l’art et du progrès. L’histoire de ce projet a débuté il y a quatre mois, des centaines d’artistes des galeries partenaires d’Artsper ont été invités à réaliser une œuvre sur le thème de la « santé du futur ». 

C’est un fait, nous vivons en moyenne 40 ans de plus qu’en 1860, date à laquelle Victor Hugo écrivait les Misérables. La recherche continue d’avancer, et les français cherchent encore et toujours à améliorer leur qualité de vie et leur santé. Les dernières découvertes scientifiques et les innovations technologiques sont des preuves irréfutables de ces avancées. Artsper et Philips souhaitent rendre hommage à ces progrès et surtout les individus derrière cette recherche grâce à qui cette évolution est possible. Médecins, chercheurs, ingénieurs,… L’art donne rendez-vous à la santé le jeudi 2 Avril pour le concours « Art & Care ».

« Art & Care » c’est quoi ? C’est une sélection de 34 œuvres qui seront exposées le 2 avril 2015 au Palais de Tokyo à Paris. Avec plus de 500 invités dans ce haut lieu de l’art contemporain, plusieurs prix seront remis sous la direction de grands noms de la science et du marché de l’art.

Sous la co-présidence d’Olivier Widmaier Picasso, auteur et producteur audiovisuel dans le domaine de l’art et de la culture, et du Dr Georges Rodesch, chef du Service de Neuroradiologie Diagnostique et Thérapeutique de l’hôpital Foch de Suresnes et président de la World Federation of Interventional and Therapeutic Neuroradiology, le jury est composé de :

– Pascale Cayla, directrice de l’agence Art en Direct et de la Vitrine AM

– Guillaume Cerruti, président de Sotheby’s France et Europe

– Philippe Charpentier, directeur de la Galerie Mor Charpentier

– Pierre Cornette de Saint Cyr, commissaire-priseur

– Aurélie Deplus, responsable du Mécénat artistique de la Société Générale

– Alexandre Devals, directeur de la Fondation Bernar Vernet

– Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture et de la Communication

– Dr Frédéric Saldmann, auteur de nombreux ouvrages sur la santé

– Alexandre Télinge, directeur du Marketing, Communication et Digital de Philips France

Trois de ces 34 œuvres seront primées sur un triple critère de technique, d’émotion et de sens :

– Prix Coup de Cœur du Jury : le lauréat se verra remettre un chèque de 5 000 euros.

– Prix Jeune Talent du Jury (moins de 35 ans) : Artsper organisera un « solo show » de l’artiste propre à mettre en avant son travail.

– Prix Philips-Artsper : ce prix sera décerné par les dirigeants de Philips et Artsper.

Les œuvres couronnées par le Prix Jeune Talent et le Prix Philips-Artsper seront acquises par Philips et mises en vente publique par maître Cornette de Saint-Cyr lors de la soirée, vers 20 heures. Les bénéfices tirés de cette vente seront intégralement reversés à la Croix Rouge Française.

De tirage à l’encre de système cardio-vasculaire à une myocardie sous forme  d’icône religieuse, on retrouve l’organe cardiaque dans certaines œuvres.

orginal_ystmecardio-pulmonaireprimitif1000px02009_805112

Vincent Pasquier, Série Anthropomorphisme,système cardio-pulmonaire 

D’autres travaux utilisent une démarche plus pop et figurative avec Molécules, un tableau peint à l’acrylique et  Pop Mouth  une œuvre, digne héritière du roi du pop art Lichtenstein mais qui soulève une question toujours tabou de la sexualité de l’homme.

aroleuhayer-2903-artsper_924198

Carole Duhayer, Molécules

On retrouve également les mots et l’expression avec une œuvre à message I think I can, qui célèbrent les possibilités de la volonté de l’Homme. Cet homme, L’Homme de demain il nous apparaît assemblé de collages de stéréographie, un savant jeu entre arts appliqués et utilisation de la science.

utureman_438205

Duong Le Thai, The future Man

L’artiste trouve de nouveaux supports sur lesquels créer dans ce concours, la radiographie, imagerie de transmission par rayons x devient un medium et peut ainsi représenter une vanité par exemple. L’imagerie du crâne et du squelette est omniprésent dans les œuvres proposées mais on aurait tort de ne pas mentionner également une recherche plastique étonnante des artistes sur l’ADN et l’empreinte.

orginal_cottavisuel3_353952

Amélie Scotta, Le sang de l’oeil

De nombreux autres artistes, et leurs projets seront exposés au Palais de Tokyo le jeudi 2 Avril pour une exposition-concours collectif au-delà des possibles. Un évènement qui pourrait bien bouleverser notre perception de l’humain et du futur.

Partager cet article :

Laisser un commentaire